A charge de revanche

Nous voulions faire une randonnée avec le VCBS en utilisant un porte-vélo. En effet démonter la roue avant dérègle l’écartement des patins de frein. Malheureusement le temps de montage nous a mis en retard et nous avons raté le départ. En outre le rail ne s’adaptant pas bien à la taille d’un vélo 28 pouces, la fixation  des 2 demi-rail était mal assurée. Chaque rail qui portait les vélos ployait sous le poids de ceux-ci.

Finalement nous somme arrivés en retard et les autres étaient déjà partis alors pour nous consoler nous sommes allés faire un tour dans notre quartier.

J’ai voulu mixer nos précédentes ballades en évitant le plus possible les routes afin de ne pas croiser d’automobilistes. J’ai peu confiance en leur civisme envers les cyclistes.

J’ai refait le tours entre Ris-orangis et Grigny mais au lieu de rentrer je suis descendu jusqu’au lac de grigny où la pente m’a permis d’atteindre la fantastique vitesse de 30 km/h.

Un halte sur le bord du lac….

…puis il faut bien repartir.

La remontée fut moins glorieuse et nous avons mis pied à terre à 2 reprises.

Nous sommes ensuite revenus aux jardins familiaux puis avons pris la piste cyclable jusqu’au ru Écoute s’il pleut. On  s’est arrêté à la RN7.

Nous étions bien fatigué et il nous restait juste assez de jus pour revenir sans être sur les rotules.

On s’améliore mais notre condition physique ne nous permet pas encore de faire de grande randonnée d’une traite.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.